la vie de Steven

24 avril, 2010

Poême pour notre fils

Classé sous POEMES — steouioui @ 23:28

                   
                            

                               bebe21.gif                                  

                                                                     

                                                                   

                                                                 

                                                                                                                                 

Mon fils

Dès que tu as vu le jour,
Mon fils, mon tout petit bonhomme
Si beau, si fragile dans mes bras
Je t’ai submergé de bisous,
Je t’ai dorloté, je t’ai câliné
J’ai accueilli tes sourires

J’en ai fait une fête
Au plus profond de mon cœur,
Tu as puisé la force de t’épanouir
Et les joies que tu m’as données
Sont ma plus grande fierté.

Comment ne pas te décrocher la lune
Mon fils, mon cadeau du ciel !
Chaque nuit à tes côtés,

Chaque jour à te vivre,
Mon amour n’a cessé de grandir !

Les années passent si vite Mais tu es toujours le rayon de Poême pour notre fils dans POEMES temps02
Qui me réchauffe dans les jours de brouillard !

Je t’aime plus que tout mon fils
Et cet amour merveilleux

Est gravé à jamais dans mon cœur !

Ami, Amour

Classé sous POEMES — steouioui @ 19:30


angeetrose0sr.gif

 

AMI, AMOUR

Et si ces deux mots

Voulaient dire de l’autre côté

Eternité

 

 

30 mars, 2010

A mon frère

Classé sous POEMES — steouioui @ 22:17

Ton sourire brillait comme dans le ciel le soleil brillait;

Tu étais sage comme une image;

Tu étais beau comme un oiseau;

Tu étais mon frère et j’en suis fiers.

Sans toi aujourd’hui je m’ennuie

 

                       Ta soeur à qui tu manque  

                             Cassandra

                                             photomarcel157.jpg

 

 

26 mars, 2010

Notre pa pa pa pillon

Classé sous Non classé — steouioui @ 0:05

 

papillon1.gif                  papillon2.gif

Pour son orthophoniste Steven était son patient papillon.

Maintenant qu’il nous a quitté s’est notre papillon voyageur, celui qui veille sur nous .

22 février, 2010

NE L’OUBLIONS PAS

Classé sous en souvenir de Steven — steouioui @ 17:12

steouioui01.jpg

1 – Nous aimerions que vous n’ayez pas de réserve à prononcer le nom de STEVEN, à nous parler de lui. Il a vécu, il est important pour nous; nous avons besoin d’entendre son nom et de parler de lui, alors ne détournez pas la conversation. Cela nous serait doux, cela nous ferais sentir sa mystérieuse présence. 

2- Si nous sommes émus, que des larmes innondent notre visage quand vous évoquez son souvenir, soyez sûr que ce n’est pas parce que vous nous avez blessé. C’est son départ qui nous fait pleurer, il nous manque! Merci à vous qui nous avez permis de pleurer car chaque fois notre coeur guérit un peu plus.       

3- Nous aimerions que vous essayiez de ne pas oublier notre fis, d’en effacer le souvenir chez vous en éliminant sa photo, ses dessins ou autres souvenirs. Pour nous, ce serait le faire mourir une deuxième fois.  

4- Etre un parent en deuil n’est pas contagieux, ne vous éloignez pas de nous.   

5- Nous aimerions que vous sachiez que la perte de Steven est différente de toutes autres pertes : C’est la pire des tragédies. Ne la comparez pas à la perte d’un parent, d’un conjoint ou d’un animal. 

 6- Ne comptez pas que dans un an nous soyons guéris, nous ne serons jamais ni ex-mère, ni ex-père, de notre fils décédé, ni guéris. Nous apprendrons à survivre à son départ et à revivre malgré ou avec son absence.    

 7- Nous aurons des « hauts » et des « bas ». Ne croyez pas trop vite que notre deuil est fini ou que nous avons besoin de soins psychiatriques.

8 – Ne nous proposez ni médicaments ni alcool: ce ne sont que des béquilles temporaires. Le seul moyen de traverser un deuil, c’est de le vivre. Il nous faut accepter de souffrir avant de guérir.    

9- Sachez que tout ce que nous faisons et que vous trouvez un peu fou est tout à fait normal pendant un deuil, la dépression,la colère, la culpabilité, la frustration, le désespoir et la remise en question des croyances et des valeurs fondamentales sont des étapes du deuil d’un enfant. Essayez de nous accepter dans l’état ou nous sommes momentanément, sans vous froisser.  

10- Nous aimerions que vous compreniez que le deuil transforme une personne. Nous ne sommes plus celle ou celui que nous étions avant le départ de Steven et nous ne le seront plus jamais. Si vous attendez que nous redevenions comme avant vous serez toujours frustrés. Nous devenons des personnes nouvelles avec de nouvelles valeurs, de nouvelles croyances, de nouvelles aspirations. Nous vous en prions, efforcez vous de refaire connaissance avec nous; peut-être nous apprécieriez vous de nouveau.  

 Texte inspiré de la revue n° 158 JONATHAN PIERRE VIVANTE (association de parents endeuillés)

 

 

9 février, 2010

Classé sous Non classé — steouioui @ 23:04

steouioui01.jpg

28 janvier, 2010

STEVEN c’est

Classé sous POEMES — steouioui @ 10:47

S : Comme Sourir           

 Depuis que tu es né,tu  as toujours un sourire pour nous montrer ta joie de vivre.

T : Comme Ténacité.

Depuis ta naissance, tu as toujours cette ténacité  pour combattre ta maladie.

E : Comme Envie.  

     Jours après jours, tu as de plus en plus envie de te battre et de mordre la vie à pleine dents, comme si tu voulais manger une banane par les deux bouts.

V Comme Vivre.

Tu veux montrer à ta manière par tes sourires que temps qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir.

E : Comme Energie.

Tu es un enfant plein de vie, de joie, tu souris, tu bouge toujours se qui fais la joie de tes parents.

N : Comme Naissance.

Tu es né un certain 18 juillet 2000, nous étions dans tous nos état connaissant ta maladie, et, toi tu es arrivé avec un sourire, comme pour nous faire comprendre, que tu étais heureux d’arriver et de connaître ce monde qui ne fait aucun cadeau.

Alors bien venu parmi nous Steven 

 

Poême écrit à la naissance de Steven et qui nous a quitté le 4 août 2009 à l’age de 9 ans

 

 

L’enfant handicapé

Classé sous POEMES — steouioui @ 10:21

Je vais naître comme tous bébés,

Mes parents savent que je serais handicapé,

Et pourtant pour mes parents,

Je serais leur enfant.

Je suis né, un certain mois d’été:

Je suis tout de même leur bébé,

Je grandis, je souris,

Je mords à pleine dent la vie.

 Bien mon handicap,

Je peux vous montrer de quoi je suis cap,

Un enfant est un enfant,

On est pas méfiant.

 Même, si je ne suis pas normal,

Ne me regardez pas comme un animal,

Sachez qu’avec où sans handicap marquant,

Je suis tout d’abord un enfant.

 Pour nous faire plaisir,

Il vous suffit de nous offrir,

Un sourire.

11 janvier, 2010

L’INDIFFERENCE

Classé sous Steven — steouioui @ 23:40

dsc00009.jpg

Steven est décédé le 4 août 2009.Il a été inhumé le 10 août 2009 dans la plus grande indifférence de ces grand-parents.

Le 5 mars 2010, il a été exhumé du cimetière de Monts ou il reposé, pour être inhumé dans le cimetière de VILLEBAROU, ou il repose en paix maintenant.

 

4 janvier, 2010

7 AN DEJA

Classé sous Non classé,Steven — steouioui @ 18:38

papillon1.gif

 

7 ans que notre rayon de soleil a cessé de briller pour toujours.

Et il nous manque toujours autant. Steven était un petit bonhomme que nous ne pourrons remplacer et jamais oublier.

Mais nous savon que par sa gentillesse qu’il portait en lui, qu’il est toujours à nos côtés pour nous protéger et nous aider à avancer lentement sur le chemin de la vie.

Mais pour les personnes qui le connaissait bien, ses rayons brillent toujours dans nos coeurs.  Bonne route mon papillon voyageur

12345

vente vetements et matériel... |
crozemayotte |
angeltimoleon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sarahjenny
| Marianne et Nicolas
| Groupe Bleu